L’équipe

L’oeil et la main

Cette rencontre est organisée par L’œil et la main, une association à but non-lucratif consacrée au développement du contact improvisation et des pratiques affiliées (pratiques somatiques, techniques de conscience de soi, recherches sur le mouvement et la coordination humaine et animale, pensées du corps).

cropped-logo.png

Notre projet

– Nous ne considérons pas le contact improvisation comme une forme à perpétuer. Nous l’envisageons comme un processus de recherche autour des possibilités offertes par le toucher et le partage de la relation gravitaire.

– Ce projet sera l’occasion de lier et confronter les recherches ayant œuvré à Paris depuis plusieurs années : travail auprès de personnes en situation de handicap, univers carcéral, relation parents-enfants, danse-science, passerelles entre pratiques somatiques et danse, …

– Nous avons pensé la rencontre comme s’inscrivant dans le développement de ces différents questionnements. Nous souhaitons que chaque participant puisse acquérir un certain nombre d’outils lui permettant de développer son autonomie et une mise à distance des normes gestuelles ; une suspension où peuvent se questionner les processus d’appropriation d’un savoir et les normes esthétiques qui y sont liées.

Et nous

Après aProjet Festival Contact Improvisation Paris 2015_html_m18ba51aavoir exploré la danse moderne, la salsa, le rock acrobatique, c’est au contact-improvisation que Céline Robineau se consacre avec passion. Elle a suivi un cycle de formation en pratique somatique avec Soto G. Hoffman « Performance and the creative Process » et poursuit actuellement une formation en danse et art thérapie, « The Life Art Process » au Tamalpa Institute aux Etats-Unis. Elle est intervenue dans le cadre d’une conférence The Design for Dance à Stanford University. Issue d’un cursus salarial puis entrepreneurial dans les domaines du marketing, de la communication et de l’événementiel, elle a décidé de donner une nouvelle couleur à sa carrière. 

Matthieu Gaudeau travaille comme interprète depuis une quinzaine Projet Festival Contact Improvisation Paris 2015_html_m3be69a16d’années dans divers collectifs et compagnies de spectacles vivants. Sa vision et son enseignement du Contact Improvisation sont nourris par la Technique Alexander dont il est praticien. Depuis deux ans, il poursuit un travail somatique auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer : « ce qui a profondément modifié ma vision du corps et l’apprentissage du mouvement volontaire. Comment passer de la notion de mouvement à celui de geste ?

Projet Festival Contact Improvisation Paris 2015_html_34908b54

Catherine Kych danse depuis vingt-cinq ans (danse classique, mouvement sensoriel et contact improvisation notamment). Et depuis dix ans, elle accompagne des publics divers dans leurs apprentissages. Elle aime le terrain de jeu, d’exploration, de recherche et de création commune qu’est le contact improvisation.

Agrégidé de philosophie et diplômé de l’École normale supérieure, Romain Bigé est actuellement doctorant contractuel à l’ENS et au CNSMDP (doctorat SACRe de PSL*). Son travail à la croisée de la phénoménologie et des études en danse porte sur le concept de mouvement dans la philosophie du XXème siècle et sur l’histoire et la poétique du contact improvisation, une forme de mouvement qu’il explore avec joie depuis plusieurs années. Parallèlement à son enseignement en philosophie de l’art (dans la licence pluridisciplinaire de Henri IV), il intervient comme dramaturge dans diverses compagnies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s